Le nouveau Portail Parents est maintenant disponible!

Pour vous y rendre, visitez la page *** Nouveau Portail Parents dans la section Parents.    

Avis et communiqués

La CSL met en veilleuse un projet d’école primaire alternative publique

(Sainte-Agathe-des-Monts, le 9 février 2017) – Au cours de l’automne dernier, la Commission scolaire des Laurentides (CSL) s’est vu proposer, par un groupe de parents et d’intervenants en milieu scolaire, le projet d’une école primaire alternative publique dans la MRC des Pays-d’en-Haut.

Reconnaissante de l’attention portée à son système scolaire, la CSL a pris connaissance de la documentation à cet effet avec grand intérêt. Certains membres du comité fondateur du projet ont également rencontré les représentants du service des ressources éducatives afin d’expliciter leurs intentions. Ceux-ci ont pu, à leur tour, présenter le projet au conseil des commissaires et aux directions d’établissements du secteur sud afin d’obtenir leur avis.

À la lumière de ces différentes démarches, la Commission scolaire en est venue à la conclusion qu’il est malheureusement impossible de donner suite à la demande de créer une école à vocation particulière. D’abord, les écoles du secteur sud sont dans l’incapacité de recevoir ce projet, vu le manque d’espace actuel et le fait que, selon les analyses des prévisions démographiques sur lesquelles le réseau de l’éducation s’appuie, celles-ci ne peuvent soutenir une demande d’agrandissement de notre parc immobilier.

Puis, un tel projet doit émerger d’une équipe-école. La CSL a procédé à un appel ainsi qu’à une consultation auprès des directions d’école, mais cette proposition n’a pas été retenue pour l’instant, considérant que la volonté et les ressources nécessaires n’étaient pas suffisamment au rendez-vous.

Finalement, comme il est stipulé dans l’article 240 de la Loi sur l’instruction publique, l’autorisation du ministre est nécessaire pour créer une école aux fins d’un projet particulier.

La Commission scolaire des Laurentides regrette sincèrement de devoir suspendre toute décision portant sur la faisabilité d’un tel projet jusqu’à ce que les données démographiques, les ressources, ainsi que les conditions soient réunies afin de permettre son implantation et en conséquence procéder au dépôt d’un dossier auprès du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES).

Elle rappelle qu’elle met tout en œuvre pour que les enfants qu’elle dessert puissent recevoir des services de qualité dans un contexte propice aux apprentissages, à la réussite et à la diplomation. Elle demeure ouverte à tout nouveau projet si ceux-ci répondent à un besoin et si les ressources nécessaires sont disponibles.

-30-

Source :  Stéphanie Fournelle-Maurice
Coordonnatrice
Service du secrétariat général et des communications de la CSL
Tél. : 819 326-0333, poste 2006
secretariat.general@cslaurentides.qc.ca


Télécharger le document PDF >>


<< Retour aux autres avis et communiqués