Avis et communiqués

La CSL rectifie encore les faits pour les élèves de Piedmont

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

(Sainte-Agathe-des-Monts, le 30 août 2016) – À la veille de la rentrée scolaire, la Commission scolaire des Laurentides (CSL) est surprise de voir encore des faits erronés être véhiculés dans les médias de la région, malgré plusieurs lettres et communiqués émis de façon transparente au cours des derniers mois.

Projet particulier
Les propositions des parents pour éviter le changement des bassins d’alimentation en effectifs des écoles du secteur sud ont bel et bien été examinées de près par l’administration de la CSL, dont celle d’un projet particulier. Il faut cependant rappeler qu’un tel projet en est un d’envergure; plusieurs mois sont nécessaires à sa réalisation et c’est pourquoi, durant l’année scolaire 2016-2017, une étude sera réalisée concernant la viabilité d’un projet de type sectoriel. Ceci sans oublier que les projets particuliers doivent émerger de l’équipe-école et de son conseil d’établissement, et non de la commission scolaire.

Local modulaire
Le retrait du local modulaire à l’école Saint-Sauveur a également fait couler beaucoup d’encre. Plusieurs l’ignorent probablement, mais la CSL a signifié sa décision à l’entrepreneur de ne pas renouveler le bail pour le local modulaire en mars 2016, à la suite de l’adoption de la résolution approuvant la modification des bassins d’alimentation en effectifs des écoles du secteur sud. Ce local se voulait être une solution temporaire, transitoire. Il n’est plus justifiable auprès du Ministère lorsque des places sont disponibles dans une école à proximité. C’est pourquoi des travaux majeurs ont été effectués à l’école Saint-Joseph pour permettre à tous les élèves de bénéficier dès la rentrée scolaire 2016-2017 de six nouveaux locaux de classe ainsi que de nouvelles installations, dont une bibliothèque et un gymnase.

Frais de transport
Pour l’année scolaire 2016-2017, 150 demandes de dérogation ont été effectuées sur l’ensemble du territoire de la CSL et 90 dérogations ont été acceptées, dont 10 – respectant les délais et tous les critères nécessaires – pour permettre à des élèves de Piedmont de demeurer à l’école primaire de Saint-Sauveur pour la prochaine année scolaire. Chacune de ces demandes a été traitée en toute équité, en respect de la politique à cet égard. Encore une fois, rappelons que le conseil a déterminé que l’école Saint-Joseph devient l’école de quartier pour les résidents de Piedmont pour des raisons de surpopulation récurrente à Saint-¬Sauveur.

Tous les parents qui procèdent à une demande de dérogation s’engagent à débourser des frais de 650 $ pour le transport scolaire de leur enfant si la dérogation est accordée, ce qui est également valable pour les parents de Piedmont. Ces frais sont justifiés puisqu’ils aident à couvrir les dépenses additionnelles qu’engendrent généralement les circuits de transport organisés à l’extérieur du bassin de chaque école, primaire et secondaire.

Effectivement, la Politique sur le transport scolaire de la CSL prévoit qu’une dérogation est assujettie à trois critères bien précis, dont celui qui mentionne que les parents doivent payer les frais déterminés annuellement par le conseil des commissaires lorsqu’ils choisissent une école autre que celle de leur quartier. La CSL applique donc cette politique à la lettre eu égard à tous les parents de son territoire et n’a jamais caché l’existence de ces frais de transport.

Temps de transport
La CSL confirme à nouveau que le temps de transport des enfants qui fréquenteront l’école Saint-Joseph dès la rentrée scolaire 2016-2017 augmentera au maximum de 8 à 10 minutes en moyenne seulement, incluant le transfert des élèves d’un autobus à l’autre. Ce transfert est une procédure régulière pour la CSL et se déroulera, comme à l’habitude, en toute sécurité.  

En terminant, la CSL tient également à réaffirmer que ses actions ne font nullement état d’une stratégie de division. Elle considère comme malheureux ces procès d’intention.


-30-

 

Source :
Stéphanie Fournelle-Maurice
Coordonnatrice
Service du secrétariat général et des communications de la CSL
Tél. : 819 326-0333, poste 2006
secretariat.general@cslaurentides.qc.ca
 

Télécharger le document PDF >>


<< Retour aux autres avis et communiqués