Avis et communiqués

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

L’ÉCOLE PRIMAIRE DE SAINT-SAUVEUR
HONORE LA MÉMOIRE DU JEUNE ÉDOUARD BOIVIN


(Sainte-Agathe-des-Monts, le 5 novembre 2021) – Le Centre de services scolaire des Laurentides (CSSL) souhaite souligner la tenue d’une cérémonie à la mémoire du jeune Édouard Boivin qui fréquentait l’école primaire Saint-Sauveur et qui est décédé l’été dernier, à l’âge de 9 ans, des suites d’une épilepsie réfractaire. Le personnel de l’école ainsi que le conseil d’établissement ont proposé aux élèves d’organiser une collecte de fonds au profit du Fonds Édouard Boivin de la Fondation CHU Sainte-Justine. Cette touchante et inspirante initiative a permis d’amasser plus de 6 000 $.

« Le 23 août dernier, après plus de deux semaines aux soins intensifs, malgré tous les soins qui lui ont été portés, et bien que les équipes du CHU Sainte-Justine (soins intensifs, neurologie, immunologie, neurochirurgie, génétique) aient tout fait pour trouver la cause derrière l’épilepsie qui affligeait le cerveau d’Édouard depuis presque 6 ans, il a été impossible de stopper la maladie qui avait pris une tournure subite et extrême au retour de nos vacances estivales en Gaspésie », expliquent Mme Laurence Gauvin Couture et M. Claude-André Boivin, les parents du jeune Édouard.

À la rentrée scolaire, devant son pupitre inoccupé, les camarades d’Édouard le cherchaient. « Édouard… personne ne l’a oublié et personne ne l’oubliera jamais », confie le directeur, Stéphane Pipon.

Le vide et le chagrin ressentis par tous ceux et celles qui ont connu Édouard se transforment peu à peu en actions solidaires et bienveillantes, envers la famille du jeune Édouard et plus largement envers tout son village.

Face à cette cruelle et injuste réalité, les parents d’Édouard ne baissent pas les bras. Ils ont mis sur pied le Fonds Édouard Boivin rattaché à la Fondation CHU Sainte-Justine. Ce dernier a pour mission de financer la recherche afin de mieux comprendre l’épilepsie et ainsi avoir un impact concret sur le traitement des formes réfractaires de la maladie.

« Édouard a quitté son village, mais son village est encore ici et s’active pour remplir cette mission », se consolent les parents d’Édouard.

Le soir de l’Halloween, à l’occasion de la tournée de récolte de bonbons, les élèves de l’école primaire de Saint-Sauveur en ont profité pour solliciter des dons spontanés. Munis d’une simple photo de leur camarade collée sur un petit sac Ziploc et portés par un message d’espoir, les élèves ont touché le cœur des résident(e)s de Saint-Sauveur avec l’histoire d’Édouard. Résultat : 6 000 $ ont été amassés.

En matinée aujourd’hui, M. Stéphane Pipon, directeur de l’école primaire de Saint-Sauveur, et son équipe-école tenaient une cérémonie au cours de laquelle deux arbres ont été plantés, de part et d’autre de l’entrée de l’école, à la mémoire d’Édouard Boivin. En présence des parents et de la fratrie d’Édouard, le montant d’argent amassé au profit du Fonds Édouard Boivin a également été dévoilé.

Le Centre de services scolaire des Laurentides tient à saluer cette initiative, à féliciter les élèves qui ont participé et à remercier toutes les personnes qui, de près ou de loin, contribuent par leur solidarité et leurs bonnes actions à garder la mémoire d’Édouard vivante.

Vous pouvez suivre les activités et initiatives futures du Fonds Édouard Boivin par l’entremise de la page Facebook @Fondsedouardboivin. Pour faire un don, visitez le fondsedouardboivin.org.

-30-

 

Crédit photo © Geneviève Sasseville, photographe


Télécharger le document PDF >>


<< Retour aux autres avis et communiqués