Des questions relativement au retour en classe et à la COVID-19?

Consultez nos guides et la lettre de la Santé publique à cet effet.  

Avis et communiqués

COVID-19 Fermeture du pavillon de La Vallée de l’école primaire St-Sauveur

 

C O V I D – 1 9
LE PAVILLON DE LA VALLÉE DE L’ÉCOLE PRIMAIRE SAINT-SAUVEUR
DOIT FERMER POUR UNE DURÉE INDÉTERMINÉE

(Sainte-Agathe-des-Monts, le 26 novembre 2021) – Le Centre de services scolaire des Laurentides (CSSL) confirme que la multiplication de cas positifs à la Covid-19 engendre la fermeture complète du pavillon de La Vallée de l’école primaire Saint-Sauveur. L’enseignement basculera à distance à compter de mardi 30 novembre.

ÉTAT DE LA SITUATION
L’école primaire Saint-Sauveur compte 928 élèves divisés en deux pavillons. Les plus jeunes, de la maternelle à la 2e année, sont au pavillon Marie-Rose. Les autres élèves sont au pavillon de La Vallée.

En raison de la contagiosité du variant Delta de la Covid-19, la situation s’est envenimée rapidement au pavillon de La Vallée, avec 48 cas chez les élèves, 3 cas chez les membres du personnel et 11 classes fermées. À la lumière des enquêtes menées par la Santé publique régionale, la fermeture complète du pavillon de La Vallée s’est imposée. « La situation a fait boule de neige et est devenue difficilement contrôlable », explique M. Stéphane Pipon, directeur de l’école primaire Saint-Sauveur.

Les élèves qui étaient déjà en isolement doivent le demeurer. Les élèves qui n’étaient pas en isolement et qui sont maintenant touchés par la fermeture du pavillon de La Vallée quitteront l’école en fin de journée avec leurs effets scolaires (et de l’équipement informatique, au besoin), afin de poursuivre leurs apprentissages à distance. Une période de 24 heures est nécessaire pour basculer vers l’enseignement à distance. Les classes virtuelles commenceront donc le mardi 30 novembre.

Les détails concernant l’enseignement à distance, l’horaire et les cours seront communiqués aux parents des élèves du pavillon de La Vallée, dans les plus brefs délais. Nous ne savons pas encore combien de temps le pavillon de La Vallée restera fermé. C’est la Santé publique qui fournira cette information.

« L’école primaire Saint-Sauveur est bien organisée et la collaboration avec les autorités de la Santé publique régionale est excellente. Le protocole d’urgence est déployé et tout le personnel met l’épaule à la roue pour limiter les répercussions de cette situation », déclare M. Sébastien Tardif, directeur général du CSSL.

À la lueur des premiers résultats de l’enquête de la Santé publique, les mesures sanitaires sont rigoureusement appliquées à l’école. Le port du masque, la distanciation, le lavage des mains et la désinfection des surfaces sont des facteurs de protection efficaces. Il semble que les foyers de contagion se sont multipliés principalement à l’extérieur de l’école, lors de fêtes d’anniversaires ou d’autres activités tenues les fins de semaines par exemple, où de nombreux enfants ont joué ensemble sans masque ni distanciation.

VACCINATION DES 5-11 ANS EN MILIEU SCOLAIRE
L’école primaire Saint-Sauveur a été désignée pour être un site de vaccination en milieu scolaire pour les élèves âgés de 5 à 11 ans qui recevront leur première dose du vaccin contre la Covid-19, dans la semaine du 13 décembre. La fermeture du pavillon de La Vallée n’entraînera pas de changement. La logistique demeure la même et la vaccination se déroulera comme prévue.

Toutefois, les élèves qui sont en isolement préventif ou qui ont actuellement la Covid-19 ne pourront pas se présenter à l’école pour se faire vacciner. Ils devront attendre plus tard, après la fin de la période d’isolement ou la fin de la maladie, avant de prendre rendez-vous dans une clinique de vaccination du CISSS des Laurentides.

La vaccination des jeunes de 12 à 17 ans a grandement amélioré la situation dans les écoles secondaires qui dénombrent peu de cas de Covid-19. « La perspective d’une couverture vaccinale similaire chez les enfants de 5 à 11 ans insuffle l’espoir d’un réel retour à la normale », relate M. Sébastien Tardif, directeur général du CSSL.

APPEL À LA PRUDENCE
L’augmentation des cas de Covid sur le territoire des Laurentides nous rappelle l’importance de rester vigilants. Même si les enfants de 5 à 11 ans sont moins à risques de développer des complications et d’être hospitalisés, ils demeurent des vecteurs de contamination potentielle, compte tenu qu’ils ne sont pas encore vaccinés.

Le CSSL déplore les impacts négatifs de l’augmentation des cas chez les élèves du primaire. Les fermetures de classes, et la fermeture du pavillon de La Vallée en particulier, les privent de la possibilité de poursuivre leurs apprentissages en présentiel, ce qui a une incidence sur leurs besoins psychosociaux, entre autres, et sur les conditions favorisant leur réussite scolaire.

« Cette situation constitue un rappel que la pandémie n’est pas encore terminée et qu’il est important de ne pas baisser la garde ni de relâcher les mesures de protection et de prévention. C’est un travail d’équipe et nous sommes aussi forts que le maillon le plus faible. Un relâchement de quelques personnes peut anéantir les efforts collectifs du reste de l’équipe. La prudence est notre meilleure alliée. Nous sommes dans le dernier sprint, ce n’est pas le temps de lâcher », ajoute M. Sébastien Tardif, directeur général du CSSL.

Tous les efforts nécessaires sont investis afin de rétablir la situation et pouvoir revenir à la normalité le plus rapidement possible. La prudence et le respect des consignes recommandées par la Santé publique sont des facteurs clefs pour limiter la propagation.


— 30 —


Source : Service du secrétariat général et des communications du CSSL


Télécharger le document PDF >>


<< Retour aux autres avis et communiqués